Quelle spécialité choisir après avoir réussi le concours PACES ?

Dès l’obtention de leurs résultats aux épreuves PACES du premier semestre, les étudiants devront choisir pour quelles spécialités ils souhaitent présenter le concours PACES. S’ils auront accès à différentes formations  médicales, ils peuvent aussi choisir de s’orienter vers plusieurs formations paramédicales.

formations après la paces

Les formations médicales

Médecine : discipline “reine” à l’issue du concours PACES, les études de médecine ne sont plus à présenter. Elles peuvent durer entre 9 et 14 ans selon la spécialité choisie lors de l’entrée des futurs médecins en Internat. Les débouchés sont nombreux selon ces spécialités.

Pharmacie : pouvant durer  9 ans pour les étudiants souhaitant se spécialiser, les études de pharmacie durent plus généralement 6 ans (dont une PACES), à l’issue desquelles le diplômé peut se diriger vers des carrières en officine ou en industrie.

Odontologie : ou aussi appelée “médecine dentaire”, la formation en odontologie vous prépare en 5 ans, après une année de PACES, au métier de chirurgien-dentiste. Après l’obtention de ce diplôme, des spécialisations sont possibles en orthodontie, chirurgie maxillo-faciale, etc.

Maïeutique : pour devenir maïeuticien ou “Sage-Femme”, le médecin spécialiste des grossesses et des accouchements, il faudra compter 4 années d’études. Ces spécialistes exercent le plus souvent en milieux hospitaliers ou dans les cliniques privées.

Les formations paramédicales

Kinésithérapie : devenir masseur- kinésithérapeute requiert 4 années d’études en incluant la PACES.  Les kinés diplômés, pouvant exercer en milieux hospitaliers, cliniques ou en libéral, peuvent également se spécialiser en kiné du sport, kiné gériatrique, kiné pédiatrique, etc.

Manipulateur en électroradiologie : si cette formation est accessible sans le concours PACES, les étudiants ayant réussi ce concours peuvent bénéficier d’une passerelle pour entamer des études en Électroradiologie Médicale. Après 3 années d’études, ce spécialiste pourra exercer dans les domaines de l’imagerie médicale, de la radiothérapie, de la médecine nucléaire et de l’électrophysiologie dans dans de nombreux établissements publics  et privés.

Ergothérapie : spécialiste du handicap, de la rééducation, mais aussi chargé d’améliorer le confort de vie de ses patients, l’ergotherapeute doit suivre encore 3 années d’études après avoir réussi le concours PACES. Il travaillera souvent en collaboration avec des kinésithérapeutes ou des psychomotriciens.

Découvrez la réorientation PACES grâce à l’Esem France.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *