Qu’est-ce que la gymnastique médicale chinoise  ?

Pratiquées presque quotidiennement en Chine, deux formes de gymnastique médicale chinoise (ou de “gymnastique énergétique”) peuvent être observées: le Taichi et le Qi-gong. Leurs mouvements doux en font des gymnastiques accessibles mêmes aux plus âgés, qui peuvent ainsi entretenir leur forme physique sans risque. Pour apprendre la médecine traditionnelle chinoise découvrez notre formation en double diplôme.

taichi qi-gong

Le Qi-gong et le Taichi

Comme toutes disciplines de la médecine traditionnelle chinoise, le Qi-gong et le Taichi sont basées sur la circulation des énergies dans l’organisme. Les mouvements pratiqués sont nombreux et souvent effectués en douceur, en se concentrant sur sa respiration pour favoriser un état de relaxation et de concentration.

Si le Taichi est une forme de gymnastique plus dynamique que le Qi-gong, reposant sur enchaînements de coups lents, (étant d’ailleurs considérée comme un art martial), sont but est principalement de favoriser la détente et le bien-être.  Cette discipline pouvant être utilisée pour se défendre ne fait aucun appel à la force ou à la violence et peut donc être pratiquée à tout âge. On recommande le Taichi notamment pour le travail de l’équilibre.

Le qi-gong repose quant à lui sur des exercices d’étirements, de méditation, des mouvements fluides et lents favorisant l’assouplissement de tout le corps.

Ces gymnastiques médicales chinoises sont communément utilisées comme techniques préventives au vieillissement (entretien de la souplesse et des articulations, renforcement de l’équilibre) ou pour le maintien du bien-être. Mais elles peuvent aussi être utilisées en complément d’autres thérapies pour aider au traitement de maux du quotidien (maux de tête, insomnies, gestion du stress, régulation de la tension, amélioration de la mémoire..)